Enfant, Adolescent Psychologie 6-18 ans

Pourquoi consulter  ?

Difficultés familiales, problèmes scolaires, difficultés d'adaptation, conflits dans la fratrie, anxiété, difficultés à entrer en relation avec les autres, obsessions, manies? Les motifs de consultation en psychologie pour enfants et adolescents sont multiples et variés. Il serait périlleux, voire impossible de lister ici la totalité des raisons qui incitent les parents à fournir de l'aide à leur enfant. 

Nos thérapeutes de divers horizons sont là pour vous soutenir et venir en aide à votre famille. 

Tous nos services d'aide en psychologie et en psychothérapie sont offerts par téléconsultation.

 

Comment consulter ? 

C'est simple ! Remplissez le questionnaire de dépistage pour que nous puissions faire le pont entre vos besoins et le professionnel qui sera en mesure de vous soutenir ! C'est 100 % gratuit et 100% confidentiel.  

 
 

La psychothérapie en ligne, est-ce pour moi?  

  • Facilite tout le côté organisationnel (déplacement, stationnement, aller-retour au boulot ou à l'école, etc.)
  • Le client peut se trouver n’importe où au Québec ! Plus besoin de faire la route pour se rendre à son rendez-vous et vous pourrez vous jumeler aux professionnels dont vous avez besoin, et ce, dans le confort de votre foyer. 
  • Les adultes ou les jeunes manquent moins d’heures de travail ou d'école en assistant à distance à leur rencontre que s'ils devaient se déplacer à la clinique. 
  • La durée des rencontres peut être plus flexible qu’en clinique. 

*Tous nos psychologues ont été sélectionnées de manière rigoureuse et sont membres de l’Ordre des psychologues du Québec. Des psychoéducatrices et travailleurs sociaux offrent aussi leurs services sur la plateforme. Ils sont tous membres de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ) et de l'ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec. 

Questions fréquentes

Qu'est-ce que la psychothérapie?

La psychothérapie est un traitement psychologique.

Elle vise à provoquer des changements d’attitudes, de comportements, de manières de penser ou de réagir chez une personne, afin de lui permettre de mieux se sentir, de trouver des réponses à ses questions, de résoudre des problèmes, de faire des choix, de mieux se comprendre.

Au Québec, un permis est nécessaire pour pratiquer la psychothérapie : permis de psychologue, permis de médecin ou permis de psychothérapeute.

Selon la loi 

La psychothérapie se définit comme suit :

Un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d'une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d'un rapport de conseils ou de soutien.

Il existe d’autres interventions qui s’approchent de la psychothérapie mais qui n’en sont pas : la rencontre d’accompagnement, l’intervention de soutien, l’intervention conjugale et familiale, l’éducation psychologique, la réadaptation, le suivi clinique, le coaching et l’intervention de crise.

 

Extrait ci-haut tiré du site de l'Ordre des Psychologues du Québec (OPQ).

 

Qui pratique la psychothérapie?

Les psychologues, les médecins et les détenteurs de permis de psychothérapeute peuvent pratiquer la psychothérapie.


Les psychologues et les médecins n’ont pas besoin de permis supplémentaire puisque leur formation respective leur permet déjà d’offrir la psychothérapie.

Bref, les psychothérapeutes sont soit :

  • des psychologues;
  • des médecins (par exemple, des psychiatres);
  • des professionnels ayant obtenu un permis de psychothérapeute :
    • conseillers d’orientation, criminologues, ergothérapeutes, infirmiers, psychoéducateurs, thérapeutes conjugaux et familiaux, travailleurs sociaux, ou encore sexologues; ou
    • des personnes qui pratiquaient déjà la psychothérapie avant 2012, date où la loi a changé, et qui ont obtenu un permis de psychothérapeute en vertu de la reconnaissance des droits acquis.

N’hésitez pas à poser des questions au professionnel que vous souhaitez consulter concernant sa formation et son expérience.

Pour vérifier si un professionnel est autorisé à exercer la psychothérapie, consultez l’annuaire des professionnels.

 

Extrait ci-haut tiré du site de l'Ordre des Psychologues du Québec (OPQ).

 

Est-ce sécuritaire ?

Absolument. Sachez que nous prenons votre sécurité très au sérieux. A cet égard, Neuropsy Enfant utilise le plus haut standard de sécurité internet afin de protéger vos informations personnelles. 

Combien de temps dure une psychothérapie?

Combien de temps dure une psychothérapie?

La durée d’une psychothérapie est variable et dépend, entre autres, de la nature du problème vous ayant amené à consulter et des objectifs que vous vous êtes fixés en accord avec votre psychothérapeute. La psychothérapie peut s’étendre de quelques semaines à plusieurs mois.

Est-il nécessaire de prendre des médicaments?

La psychothérapie est un traitement en soi.

Dans certains cas, il peut toutefois être souhaitable de la combiner à la prise de médicaments. Le psychothérapeute peut vous recommander de vous soumettre à une évaluation médicale. Le médecin évaluera avec vous la possibilité d’ajouter la prise de médicaments à votre psychothérapie. Il sera alors dans votre intérêt que médecin et psychothérapeute travaillent en collaboration. 

À quoi m'attendre avec mon psychothérapeute?

Pour que la psychothérapie se déroule bien et porte fruit, il faut qu’un lien de confiance s’établisse entre votre psychothérapeute et vous (ou votre enfant). Selon le profil que vous aurez dressés de vos besoins ou difficultés, un professionnel disposant des compétences nécessaires pour traiter le type de problème que vous présentez vous sera attitré. Lors de votre première rencontre avec votre professionnel, n’hésitez pas à lui poser des questions ! 

La confiance entre le psychothérapeute et son client est essentielle à la réussite d’une psychothérapie. La première étape est toujours de faire un choix éclairé. Si vous ressentez un malaise avec votre psychothérapeute, n’hésitez surtout pas à le dire. Vous travaillerez peut-être ce malaise lors de votre psychothérapie ou serez dirigé vers un autre professionnel.

 

Quelles sont les orientations théoriques?

Dans le domaine de la psychothérapie, il existe quatre grandes écoles de pensée, que l’on appelle « orientations théoriques ».


Ce sont quatre façons différentes de voir la psychothérapie, qui sont aussi valables et efficace les unes que les autres.

La majorité des psychologues et des psychothérapeutes s’inspirent de principes issus de différentes orientations. N’hésitez pas à questionner le psychologue à ce sujet lors de votre première rencontre.

  • L’orientation cognitive-comportementale est basée sur l’idée selon laquelle les difficultés psychologiques sont liées à des pensées ou à des comportements inadéquats. Le psychothérapeute qui adopte cette approche utilise différentes techniques et stratégies afin d’aider son client à modifier ses comportements, ses pensées et ses émotions.
  • Pour les tenants de l’orientation existentielle-humaniste, l’être humain possède en lui les ressources nécessaires pour se réaliser. Le psychothérapeute humaniste cherche à amener la personne à devenir consciente de ses difficultés, à les comprendre et à prendre ses propres décisions dans le but d’agir en fonction de ce qu’elle est et de ce qu’elle ressent.
  • Fortement influencée par la psychanalyse et faisant appel à la notion d’inconscient, l’orientation psychodynamique-analytique établit un lien entre les difficultés actuelles du client, ses expériences passées ainsi que les conflits refoulés et non résolus de son histoire personnelle. La personne est amenée à prendre conscience de l’influence de ces conflits sur son fonctionnement afin de les comprendre et de s’en dégager graduellement.
  • Dans l’orientation systémique-interactionnelle, on considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent en raison de l’interaction entre une personne et son entourage. L’objectif de la psychothérapie systémique est de modifier les relations entre la personne et son entourage. Il est ainsi fréquent que le psychothérapeute rencontre des personnes significatives pour son client.

Extrait ci-haut tiré du site de l'Ordre des Psychologues du Québec (OPQ).

 

Opter pour une approche humaine, même à distance !